algerie-changement-politique
connexion etablie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

CE FORUM SE VEUT ETRE UN ESPACE DE LIBERTÉS ET D'ECHANGE D’IDÉES ET TOUT LE MONDE EST BIENVENU POUR DÉBATTRE DE LA POLITIQUE ,DES MOYENS DE CHANGER LES CHOSE DANS NOTRE PAYS,DES DROITS DE L'HOMME , DÉNONCER LES ABUS ET FAIRE DES PROPOSITIONS DE SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE. NOUS DEMANDERONS A NOS MEMBRE D'USER D'UN LANGUAGE RESPECTUEUX ET TOUS LES AVIS SONT ACCEPTES ET ON OPPOSE AUX IDEES ? DES IDEES ET DE CETTE FACON ? LE DIALOGUE SERA CONSTRUCTIF.

la bonne gouvernance dites vous?

Aller en bas

default la bonne gouvernance dites vous?

Message par lalileche le Lun 17 Mar - 2:32

Pour avoir une bonne Gouvernance dans un pays en terme de Démocratie, de liberté, d’égalité, de fraternité, la solution c’est d’avoir une justice juste libre et humaine pour tous
Un développement durable d’un pays ne peut se faire sans l’humain au centre de tous les valeurs citées-dessus
La liberté, le respect des droits de l'homme et le principe de la tenue d'élections honnêtes et périodiques au suffrage universel sont des valeurs qui constituent des éléments essentiels de la démocratie. A son tour, la démocratie devient un environnement naturel pour la protection et la réalisation effective des droits de l'homme. Ces valeurs sont incarnées par la Déclaration universelle des droits de l'homme et développées plus avant dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui consacre toute une série de droits politiques et de libertés civiles qui sont les piliers d'une véritable démocratie.
Le lien entre la démocratie et les droits de l'homme est clairement défini dans l'article 21(3) de la Déclaration universelle des droits de l'homme :
Les droits inscrits dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et les instruments subséquents relatifs aux droits de l'homme portant sur les droits des groupes (par exemple les peuples autochtones, les minorités, les personnes handicapées) sont tout aussi essentiels à la démocratie car ils garantissent une répartition équitable de la richesse et un accès égal et juste aux droits civils et politiques.
Pendant plusieurs années, l'Assemblée générale des Nations Unies et l'ancienne Commission des droits de l'homme ont tenté d'utiliser les instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme pour promouvoir une compréhension commune des principes, des normes, des critères et des valeurs qui constituent le fondement de la démocratie afin d'aider les États Membres à mettre en place des traditions et des institutions nationales démocratiques et à s'acquitter de leurs engagements en matière de droits de l'homme, de démocratie et de développement.
• Respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales
• Liberté d'association
• Liberté d'expression et d'opinion
• Accès au pouvoir et à son exercice conformément à l'état de droit
• Tenue d'élections libres, régulières et périodiques au suffrage universel et à bulletin secret, reflet de l'expression de la volonté du peuple
• Un système pluraliste de partis et d'organisations politiques
• La séparation des pouvoirs
• L'indépendance de la justice
• La transparence et la responsabilité dans l'administration publique Des médias libres, indépendants et pluralistes
• Une pauvreté croissante
• Des menaces à la sécurité humaine
• Les empiètements sur les droits individuels et les entraves à l'exercice des libertés fondamentales
• L'érosion de l'état de droit dans le contexte de la lutte contre le terrorisme
• L'occupation illégale accompagnée de l'emploi de la force
• L'escalade des conflits armés
• Un accès inégal à la justice pour les groupes défavorisés
• L'impunité
Le concept aujourd'hui classique de développement durable fait l'objet d'une abondante littérature. Il est classiquement tridimensionnel (économie, social, environnement) avec trois autres dimensions transversales : les besoins humains notamment fondamentaux, la prise en compte du long terme (les générations futures), et les aspects institutionnels (gouvernance) : Si le volet économique semble assez bien défini (la valeur ajoutée, les revenus) tout
Comme la prise en compte du long terme, le volet social est rarement explicité et source de confusion : il inclut parfois tous les aspects sociétaux y compris la qualité de vie ou les impacts sur la santé, mais n'inclut pas toujours l'équité entre les hommes. De même, les besoins sont souvent difficiles à définir. Il en est de même du pilier environnemental, qui n'est le plus souvent qu'un terme vague, se référant parfois à la qualité de vie, aux ressources naturelles indispensables à la vie ou à l'activité économique, voire à la nature. La signification du mot gouvernance est quant à lui très variable. Le terme est assez souvent utilisé aujourd'hui en anglais comme en français, sans que le sens en soit clair. Cette dimension institutionnelle est ainsi souvent présentée comme partie intégrante du concept de développement durable, mais n'est cependant pas née avec lui. La signification du mot gouvernance était et demeure très variable, mal éclaircie, inconsistante souvent, mais parfois
Aussi très construite. Affublée de qualificatifs bienveillants, la gouvernance et son champ sémantique peuvent constituer une logorrhée pseudo moderniste au service d'un discours incantatoire. Son utilisation courante permet alors de se donner l'air à la page tout en oblitérant les notions si peu gratifiantes pour le public de gouvernement ou d'autorité publique. L'indéfinition du terme serait même plutôt de règle pour ceux qui le reprennent à leur compte

Historique de la gouvernance
L'acception du terme gouvernance reste complexe : le sens reste parfois très basique - l'art ou la manière de gouverner, les outils de gouvernement, d'administration, voire de gestion. C'est là son sens le plus ancien, qui n'apporte rien aux termes classiques. On va voir que le terme à une assez longue histoire qui lui donne un sens très différent et très construit, qui justifie pleinement son Emploi, mais à bon escient.
Les principales caractéristiques, qui sont toujours plus ou moins présentes derrière le sens de base, mais de manière rarement explicite, de sorte qu'il se prête à toutes les interprétations.

Je répète Pour avoir une bonne Gouvernance dans un pays en termes de Démocratie, de liberté, d’égalité, de fraternité, la solution c’est d’avoir une justice juste libre et humaine pour tous Un développement durable d’un pays ne peut se faire sans l’humain au centre et sans les valeurs cite ci-dessus
Bien Cordialement à vous tous,
et que Dieu Protège notre Mère Patrie ALGERIE In Cha Allah
Ismail GUELLIL


avatar
lalileche
Admin
Admin

Messages : 205
Date d'inscription : 16/10/2007
Age : 61
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum