algerie-changement-politique
connexion etablie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

CE FORUM SE VEUT ETRE UN ESPACE DE LIBERTÉS ET D'ECHANGE D’IDÉES ET TOUT LE MONDE EST BIENVENU POUR DÉBATTRE DE LA POLITIQUE ,DES MOYENS DE CHANGER LES CHOSE DANS NOTRE PAYS,DES DROITS DE L'HOMME , DÉNONCER LES ABUS ET FAIRE DES PROPOSITIONS DE SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE. NOUS DEMANDERONS A NOS MEMBRE D'USER D'UN LANGUAGE RESPECTUEUX ET TOUS LES AVIS SONT ACCEPTES ET ON OPPOSE AUX IDEES ? DES IDEES ET DE CETTE FACON ? LE DIALOGUE SERA CONSTRUCTIF.

le retour du colonialisme ou le neo colonialisme

Aller en bas

default le retour du colonialisme ou le neo colonialisme

Message par lalileche le Sam 29 Juin - 21:43


par lalileche le Sam 18 Fév 2012 - 15:21

Jamais le retour de la France n’a pris les proportions qui sont les siennes aujourd’hui, en effet son intervention permanente dans les affaires algériennes répond à une stratégie bien réfléchie et appliquée avec une implacable détermination et ce plan date de la période pré-indépendance, s’appuyant par sa théorie sur les DAF qui lui sont restés fidèles a ce jour.
Il m’apparait impératif de dénoncer cette machiavélique mise ne scène dont le réalisateur est en harmonie avec ses idéaux de servir sa patrie et avec l’esprit d’eternel colonialiste .Maintenant que nous avons les moyens de nous exprimer, il faut casser certains tabous au risque d’une répression a laquelle nous a habitué cette espèce sans scrupules dénuée de bon sens. Leur déficit intellectuel les emprisonne dans un cocon d’infériorité qui ne passe pas inaperçu et ne manque pas de susciter grande et une a la limite de l’indécence diplomatique aux appétits grandissants surtout de la France sujet que de cette analyse.
Ceci est confirmé par un ensemble de faits que je vais essayer de mettre en relief et qui se rapportent a une période bien précise , et ,c’est justement cette période qui a permis a la France de reprendre pied en Algérie et d’avoir une influence directe voir décisive sur les prise de décision.

La machine mise en place par la France s’est emballée le jour ou les urnes ont révélé en decembre 91 , une face jusque là inconnue du peuple algérien et son orientation qui allait a contre courant de leurs desseins , dès lors, le programme mis en place pour notre pays va passer a la vitesse supérieure sans tarder , le départ de cette diabolique machination fut donné par Mitterrand qui refusait que les islamistes arrivent au pouvoir cela contrariait ses desseins et il le fit savoir par une déclaration paternaliste qui aurait pour un pays souverain comme la Turquie , entrainé pas seulement un incident diplomatique mais un conflit diplomatique suivi de toutes sortes de représailles , et par l’envoi de son émissaire René Vauthier qui déclara publiquement son intervention dans l’arrêt du processus; ce jour la nous avons compris qui nous gouverne et a partir de ce jour la , toutes les décisions relatives a notre pays et annoncées par le pouvoir en place étaient prises et décidées par la France et on a poussé le ridicule jusqu’à donner la primeur de ces événements aux medias français.
La première information signe que tout se déroulera dorénavant sous la coupe de la France et qu‘elle sera consultée pour tout, et les DAF sont tenus de suivre a la lettre la feuille de route en échange d‘une couverture politique inconditionnelle, nous vient le 06 Juin91 a 00 heures par le directeur du journal Algérie actualité invité sur le plateau de TF1 qui annonce la destitution de Hamrouche et son remplacement par Ghozali et la dernière interpellation du ministre algerien de A.E par les parlementaires français et l’annonce par ce dernier de changement de la constitution a partir de la France en est une illustration flagrante.
Le résultat des élection a peine tombé , une réunion de 200 officiers de l’armée organisée par les DAF décide de signer une lettre demandant a Chadli de démissionner et de procéder a la dissolution de l’APN que Nezzar sera chargé de lui transmettre , Chadli refuse dans un premier temps , mais il savait que Larbi Belkebir avait au préalable fait retirer les armes lourdes de défense de la présidence et changé la garde et que l’état major était d’accord sur la démarche.
Le plan était minutieusement préparé car il a pris le soin de laisser le terrain libre aux DAF par la dissolution de l’APN.
Désormais , les DAF ont le pouvoir absolu en Algérie ceci est le plan « A » réalisé avec brio , maintenant il s’agit de renforcer leur rangs par la promotion au grade de général major de 05 autres DAF pour rejoindre GUENAIZIA ,GHEZIEL et NEZZAR dans ce grade et occuper tous les postes les plus importants dans la hiérarchie militaire et pour ce faire , il leur faut un président seul habilité a signer ce genre de promotion.ils seront nommés le 05 juillet (ironie de l’histoire)
Faute de charisme ou de légitimité , les DAF font appel a Boudiaf qui selon certaines indiscrétions a été assassiné car il ne voulait pas signer la promotion de 05 généraux DAF au grade de général major faisant sienne la devise de Boumediene qui avait dit que ce sont des outils qui ne graviront jamais un certain seuil dans la hiérarchie militaire car il s’en méfiait.
Pour donner le change le 02 mai 1992 , l’armée donne en pâture le général major Belloucif , le seul général major issu de l’ANP , il eut droit a un procès pour détournement de biens de l’état (celui - ci a refusé lorsqu’il était en poste ,une proposition faite par Belkheir d’accorder a la France le marché de la couverture radar du territoire algérien.).ce fut sa punition par les exécutants sur ordre de fafa.A noter que depuis, personne n'est inquiété pour ce délits pourtant flagrants et commispendantces 20 dernières années.

Pour narguer l’histoire , Bernad Couchner ministre français des actions humanitaires choisit la date du 08 mai pour demander a visiter les camps de concentration de reggane , pour dire que rien n’est fortuit dans leurs agissements , ils choisissent toujours les dates les plus frappantes de notre histoire .pour interférer dans nos affaires , cela sous entend la perte de notre souveraineté.
Tenez vous bien , le verdict du procès des dirigeant du FIS est tombé le jour de la fête de la prise de la bastille un 14 Juillet comme pour attribuer cette victoire a la France.
Ali Kafi prend la place de Boudiaf suite a son assassinat et annonce le programme du HCE qui devait s’étaler sur 05 ans donc une législature entière sans aucune consultation populaire; comme parlement, un conseil consultatif et les APC dissoutes sont remplacées par des DEC ,ceci , le 14 janvier 93 pour confirmer l’arrêt du processus démocratique. Tout le monde est désigné et le pouvoir réel est concentré entre les mains des seuls DAF.
On s’installe alors dans une situation d’illégitimité totale . Voila ce que les auteurs du coup d’état on fait de l’Algérie.
L’attentat contre Nezzar en 93 déclencha une vague meurtrière qui a touché les personnalités qui appartenaient a la tendance favorable au dialogue sans exclusif et condamnait la violence d’où qu’elle vienne ,Djillali liabes et Laadi Flici furent assassinés ainsi que le patron de l’UGTA Benhammouda et une tentative d’assassinat du ministre du travail, toute ces personnes renvoyaient dos a dos le pouvoir et le FIS.et refusaient de prendre parti. Liquidation du général Saidi, med Oultache,deux tentatives avortées contre Zeroual et deux contre le général Tayeb Derradji .
Tout cela dans une atmosphère d’insécurité totale et chaque jour apporte son lot de deuils parmi les bandes armées et surtout les policiers qui ne quittaient plus leurs lieux de regroupements que par extrême nécessité.
Ce délai de cinq ans permettra a cette militaroligarchie d’asseoir son pouvoir, et de procéder au bradage de l’économie et le pillage , une razzia en bonne et due forme.

Le plan B qui consiste a livrer l’Algérie pieds et poings liés a la France est consommé adieu souveraineté.
Maintenant , on assiste souvent a des ballets d’officiels français qui viennent périodiquement donner les instructions chaque fois qu’ils ressentent la nécessité et a leur départ , l’unique annonce sans d’autres détails qu’il est « reparti satisfait de sa visite « comme pour nous nous informer du soutien de la France a la démarche du pouvoir et de l’homme des basses besognes utilisé pour l’occasion. Et qu’il leur a délivré un certificat de bonne conduite.
En clair , la politique algérienne est dorénavant dictée par la France aux DAF qui sont chargés de l’exécuter.

VIVE LA SOUVERAINNETE NATIONALE !
avatar
lalileche
Admin
Admin

Messages : 204
Date d'inscription : 16/10/2007
Age : 61
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum