algerie-changement-politique
connexion etablie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

CE FORUM SE VEUT ETRE UN ESPACE DE LIBERTÉS ET D'ECHANGE D’IDÉES ET TOUT LE MONDE EST BIENVENU POUR DÉBATTRE DE LA POLITIQUE ,DES MOYENS DE CHANGER LES CHOSE DANS NOTRE PAYS,DES DROITS DE L'HOMME , DÉNONCER LES ABUS ET FAIRE DES PROPOSITIONS DE SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE. NOUS DEMANDERONS A NOS MEMBRE D'USER D'UN LANGUAGE RESPECTUEUX ET TOUS LES AVIS SONT ACCEPTES ET ON OPPOSE AUX IDEES ? DES IDEES ET DE CETTE FACON ? LE DIALOGUE SERA CONSTRUCTIF.

la liberation de la nation passe par celle de la justice

Aller en bas

default la liberation de la nation passe par celle de la justice

Message par lalileche le Dim 16 Juin - 20:30

Une justice aux ordres est une justice dangereuse pour le citoyenet et menace l`état dans son fonctionnement selon les règles établies dans le cadre de la loi fondamentale que le peuple se serait donne dans l`exercice de sa souveraineté; elle menacerait ce même état dans ses fondements  Cette justice qui refuse d’arracher son indépendance et qui agit selon les humeurs et les passions de l’Exécutif,fait du magistrat un instrument non pas pour dire le droit, mais appliquer des instructions;ils devient de ce fait l` otage d`éventualités auxquelles ils appartient et qui ne lui appartiennent pas.


Le magistrat doit être non seulement indépendant des pouvoirs publics, mais aussi de toute autre influence que la loi, il ne doit être soumis dans l’exercice de ses fonctions qu’à l’autorité de la loi.Il lui est ainsi donne de régler les affaires dont il est saisi selon l’interprétation des faits et de la loi et bien sur en son âme et conscience, cette ouverture qui lui permet de produire du droit, sans être soumis à aucune autorité quelle qu`elle soit et quelles que soient  les raisons invoquées.


Le pouvoir judiciaire doit impérativement être indépendant des pouvoirs Exécutifs et Législatifs et exercer ses prérogatives  directement ou par voie de recours à l’initiative des justiciables.


La justice doit inspirer crainte et confiance . C`est la garante de la liberté du citoyen, de sa sécurité et de la stabilité de la nation .


La lecture des causes de la degenerescence de nos institutions,la disparition des valeurs morales chez nos politiques qui se sont transformes en de simples bandits qui défient la loi et la justice nous amène a dire sans le moindre risque d`erreur que la responsabilité incombe a priori,a cette justice inféodée a des groupes d`intérêts et occultes  détenant le pouvoir sur les institutions qu`ils ont vide de leurs prérogatives constitutionnelles , cela relève de la haute trahison; une thérapie de choc est nécessaire pour éveiller les consciences et a cet effet, les termes que nous utiliserons ici, ne seront pas toujours diplomatiques , oui la justice chargée de protéger les institutions s`est rendue de par sa servilité coupable  oui,et elle doit être mise  sur le banc des accusés ; ironie du sort ou juste retour des choses? coupable aussi de porter en ses gênes larbinises, la négation d`un état de droit , sans cesse proclame par ces magistrats en guise de slogan populiste , apposé a toute réaction citoyenne contre son injustice, et souvent suivi de répression contre le justiciable qui ose dénoncer l`injustice, citoyen au nom duquel elle devrait en principe rendre ses jugements.
le juge dit le droit et crée du droit et ce faisant il est amené a codifier les valeurs de notre temps en se basant sur les orientations sociales et politiques de la nation.
Pour notre malheur, la justice a été asservie au point de devenir la servante de la cupidité  de l`oppression et de la corruption de la néo oligarchie militaro-financière qui tiens en otage tout un peuple, une nation et l`empêche de rejoindre le millénaire de par sa nature moyenâgeuse.


le fonctionnement de l’institution judiciaire n’a jamais donné cette belle image dont nous rêvons , de dame justice qui châtie les coupables, acquitte les innocents, répare les torts, lave l’honneur bafoué des plaignants et des parties civiles, sanctionne l’injustice et l’arbitraire.
L’injustice  entame fondamentalement la crédibilité et toute la confiance dévolue à priori au pouvoir judiciaire,la défaillance de la justice est une source incontestable de désordre. Des mécanisme ont pourtant été prescrits ou dans  l’exercice de ses fonctions , la justice doit se conformer aux principes fondamentaux relatifs à l’indépendance de la magistrature selon l`article 15 que l’Assemblée Générale  de l’ONU avait adoptée en 1985. 
Ces mécanismes sont :
1) La sécurité du mandat des juges ;
2) La protection contre la destitution arbitraire ;
3) Une méthode de sélection impartiale fondée sur le mérite et la non discrimination pour les juges n’obéissant pas à des considérations fondées sur la loyauté politique ou personnelle ,aujourd’hui (l`apn s`oppose aux avocats de droit musulman) en contradiction avec l`article deux de la constitution) 
4) La garantie d’une rémunération appropriée pour réduire la dépendance et la corruption. Les traitements et salaires des juges ne doivent pas être modifiés pendant la durée de leur mandat et ils doivent être « périodiquement revus en 
vue de combler  les effets de l’inflation
5) L’interdiction de muter les juges en guise de sanction ou de punition
Lesdits principes ont été redéfinis par la Commission des Droits de l‟Homme de l‟ONU dans sa résolution 
1989/32.que notre état a ratifie.
Tous ces principes , reconnus par les Etats ne sont malheureusement pas respectes même si ces derniers se sont engages en les ratifiant . Ce qui occasionne souvent de sévères troubles à l’ordre public par moment, qui vont jusqu`a créer des conflits ou la communauté internationale sera obligée d`intervenir pour gérer certaines situations que la justice aurait pu en disposant d`elle même régler dans le cadre des lois de la république.

l`Algérie ne sera libre que lorsque sa justice donnera tout son sens a cette institution et a ce mot au sens propre, et remettra au lieu d`un drapeau,la balance et le glaive sur le mur de la cour, au dessus de la tète du juge, en arrière plan.symbole de l`équité et de la force qu`il tire de celui qui subit la loi et non de celui qui la décrété.
 الى ما فهمش الله لا فهم و التاريخ سيحكم    djamal lalileche
avatar
lalileche
Admin
Admin

Messages : 204
Date d'inscription : 16/10/2007
Age : 61
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum