algerie-changement-politique
connexion etablie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

CE FORUM SE VEUT ETRE UN ESPACE DE LIBERTÉS ET D'ECHANGE D’IDÉES ET TOUT LE MONDE EST BIENVENU POUR DÉBATTRE DE LA POLITIQUE ,DES MOYENS DE CHANGER LES CHOSE DANS NOTRE PAYS,DES DROITS DE L'HOMME , DÉNONCER LES ABUS ET FAIRE DES PROPOSITIONS DE SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE. NOUS DEMANDERONS A NOS MEMBRE D'USER D'UN LANGUAGE RESPECTUEUX ET TOUS LES AVIS SONT ACCEPTES ET ON OPPOSE AUX IDEES ? DES IDEES ET DE CETTE FACON ? LE DIALOGUE SERA CONSTRUCTIF.

LE Congres du changement democratique , quelques reponses aux questionnements de nos concitoyens

Aller en bas

default LE Congres du changement democratique , quelques reponses aux questionnements de nos concitoyens

Message par lalileche le Dim 27 Juil - 2:05

Maintenant que le le clan bouteflika a ,au déni de tout le peuple algérien , réussi a se faire le tuteur de l`Algérie pour cinq autres années et se préparer a aller plus loin dans la consécration d`une monarchie républicaine d`essence autoritaire, vu que toutes le institutions ont déroge leurs prérogatives y compris le conseil constitutionnel a l`insignifiant monarque sans couronne qui n`a rencontre aucune opposition au viol de la constitution pour se consacrer monarque a vie, , la société civile et la classe politique doivent se  prononcer sur l’utilité d’un véritable dialogue entre le pouvoir et les forces politiques et sociales pour sortir le pays de la crise.  
C’est une nécessité inéluctable pour une sortie démocratique à l’impasse politique actuelle.

L'ensemble des acteurs doivent, aujourd'hui,  parvenir a un consensus et montrer leur disponibilité à discuter des voies et moyens pour parvenir à l’édification de l’état de droit et de justice et affirmer leur volonté d`aller vers un changement radical.
D`autant plus que dans la confusion de cette avalanche d` événements tant nationaux qu`internationaux , le clan bouteflikien tente de renforcer et étendre son contrôle sur  la société toute entière, imposer le silence à la population dont les conditions de vie continuent de se dégrader risquant d’atteindre un seuil intolérable.

Depuis son intronisation,ce clan a tout fait pour neutraliser les partis politiques et  la société civile, et  tenté d’empêcher par tous les moyens l’émergence d’un pluralisme politique et associatif  réellement indépendants.  comme il a tue dans l`œuf les concessions consenties dans le sillage du printemps arabe et brides toute expression médiatique par des lois scélérates, a même de décourager toute bonne volonté objective et désintéressée de rester dans la profession, a moins de plier bagage pour garder son âme au lieu de la vendre a belzebuth.                                                                                                                                          
Nous savons tous que la reconnaissance et le respect de l’opposition et de la société civile doivent se traduire par des mesures concrètes relatives à la libération de l’activité politique .

Au vu de  l’évolution des événements et de l` aggravation de la situation, le congres pour le changement démocratique et tous les acteurs qui se reconnaissent dans sa démarche doit   s’assurer le maximum de garanties pour un quelconque dialogue avec le CLAN,ceci pour assurer a notre nation ,une transition démocratique fiable, sans soubresauts a posteriori , car un échec aurait des conséquences graves, sinon irrémédiables pour l’avenir de la nation.
Nous l`avons déjà affirmé et nous le réaffirmons solennellement>LE PROBLEME DE LEGITIMITE SUBSISTE DEPUIS 1962 a nos jours!!
A cet effet, nous devons nous atteler a briser ce cycle infernal de clans, de pouvoir militaro-financier-maffieux, régionaux et lobbys qui se sont développés sur la terre fertile des années de sang

La dynamique qui émanera de notre mouvement en direction du citoyen doit rendre au citoyen son omniprésence dans les institutions et dans la décision, notre congres se tient a distances du clan au pouvoir et de ceux qui dans ces grenouillages politiques inities depuis quelques temps, ou des clients traditionnels du pouvoir et ecartes de la table se voient subitement investis d`une virginité politique et d`une mission de salubrité qu`ils n`auraient même pas imaginée avant leur disgrâce et essaie de convaincre ceux qui n`y croient plus, qu`ils ne sont pas la pour le partage du pouvoir et seulement pour revenir au pouvoir, pour ceux qui y étaient et s`introduire pour ceux qui n`y ont pas eu accès mais qui savent quel est le confort que procure sa proximité et l`allégeance a ce dernier.
Le congres n`est pas un parti politique fonde sur la course au pouvoir ou la compétition électorale, il se définit comme un mouvement citoyen pour sauver l`Algérie et possède une vision a long et court terme ,tant sur le plan politique que social,économique, de défense , de relations étrangères,géostratégiques et régionales.
Il propose au peuple algérien une alternative prête a tout moment, a prendre en main une période transitoire lucide,patriotique et desinteressee.
Nous avons confiance en notre peuple et nous sommes a l`écoute de ses craintes et appréhensions pour l`avenir de son pays , nous ferons avec lui le chemin de la transition pacifique vers un état de droit
Nous ne cesserons notre combat que lors de la consécration de cet état de droit pour lequel se sont sacrifies les meilleurs enfants de la patrie, et, ce, conformément aux principes de notre glorieuse révolution et des recommandations énoncées dans les textes du congres de la soummam.

Le dialogue déjà entamé avec la société civile, les associations et les citoyens a la rencontre desquels nous allons a chaque fois que cela est nécessaire, sera couronne par un congres national ou se réuniront tous les algériens dignes et patriotes pour l`établissement d`une plateforme inspirée de celle qui a structure notre glorieuse révolution avec un enrichissement en vue de la consécration de l`état de droit et la place des institutions et sera le texte dont s`inspirera la constituante chargée de rédiger une constitution a la mesure des grandes ambitions de notre jeune nation.

Ce n`est qu`après consultation de la majorité des partenaires que nous pourrons ouvrir une porte au pouvoir en place depuis 1962, une porte de départ fraternel qui amortira le choc du changement radical tant souhaite et tant attendu par un peuple pacifiste , fier et courageux.
Nous l`avons précisé dans notre plateforme, le rôle de l`armée est accompagnateur pour assurer la sérénité des chantiers politiques que nous aurons inities et prendra fin, a l`achèvement du processus transitoire et se limitera aux taches que lui aurait attribue la constitution future.

La réussite de notre démarche est conditionnée par un engagement de tous les partenaires a respecter les engagements pris lors des préliminaires,a respecter l`autre, a bannir l`exclusion.

Tous les partenaires doivent s’engager à rechercher une solution politique et démocratique à l’impasse actuelle ceci exige des actes concrets, pour consacrer et préserver les libertés individuelles et collectives
Ils doivent s’impliquer dans les différentes actions ayant pour but le retour a la légitimité et devront soutenir fermement tous ceux qui luttent pour s`approprier plus d`espaces d`expression sur le terrain, et les médias qui auront une ligne objective, neutre et sincère.

Tout compromis avec le pouvoir est strictement conditionne par l`approbation de la majorité des algériens .

Les partenaires militants dans les partis, associations et autres , devront se passer de leurs casquettes respectives lors des travaux ou actions du congres qui est ouvert a toutes les tendances sans exclusion ni exclusive.

LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DU CONGRES
-Le respect des valeurs démocratiques, et le non recours à la violence dans la pratique politique.
-Le respect des fondements de l’état de droit par la séparation et l’équilibre des pouvoirs, et la neutralité des institutions de l’état et de l’administration.
-Le respect des libertés individuelles et collectives et la défense des droits de l’homme.
-Le respect et l`application a la lettre de la déclaration universelle des droits de l`homme ratifiee par l`Algérie, quand elle n`est pas en contradiction avec nos valeurs.  
-la liberté de l’information .
-Le respect de l’alternance au pouvoir et élections libres et transparentes, avec application stricte de la loi en cas de fraude .
Le congres prendra en charge lors de la rédaction la plateforme,toutes les propositions et les doléances des citoyens des associations et partis politiques lors de sa tenue ,il prendra aussi en charge la révision de la loi sur la réconciliation nationale en vue de remettre dans leurs droits les personnes lésées et réhabiliter qui de droit.
Le congres se fixe des objectifs réalistes et réalisables avec le concours de toutes les bonnes volontés .

La mobilisation de tous les Algériens et Algériennes est indispensable pour imposer le changement souhaité,préserver la cohésion nationale, la stabilité des institutions et garantir, dans le cadre d’une état de droit, la sécurité et la stabilité menacées par les manœuvres de l`ennemi de l`intérieur charge de brader notre souveraineté et celui de l`extérieur qui frappe déjà a nos frontières sud, l`affaire de tiguentourine en est un avant gout.

Nous avons l`INTIME conviction, que seul le retour a la légitimité populaire pourra restaurer la confiance et permettre  la réhabilitation de l’état et la relance économique productive de richesses.

D.LALILECHE membre fondateur du CCD
avatar
lalileche
Admin
Admin

Messages : 204
Date d'inscription : 16/10/2007
Age : 61
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum