algerie-changement-politique
connexion etablie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Mai 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

CE FORUM SE VEUT ETRE UN ESPACE DE LIBERTÉS ET D'ECHANGE D’IDÉES ET TOUT LE MONDE EST BIENVENU POUR DÉBATTRE DE LA POLITIQUE ,DES MOYENS DE CHANGER LES CHOSE DANS NOTRE PAYS,DES DROITS DE L'HOMME , DÉNONCER LES ABUS ET FAIRE DES PROPOSITIONS DE SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE. NOUS DEMANDERONS A NOS MEMBRE D'USER D'UN LANGUAGE RESPECTUEUX ET TOUS LES AVIS SONT ACCEPTES ET ON OPPOSE AUX IDEES ? DES IDEES ET DE CETTE FACON ? LE DIALOGUE SERA CONSTRUCTIF.

DEDIE A l'OPPOSITION DES SALONS

Aller en bas

default DEDIE A l'OPPOSITION DES SALONS

Message par lalileche le Lun 5 Mai - 22:17

une hypothèse et des questionnements, cette élite aura peut être le courage de répondre et de se manifester, n`est-ce pas ces gigolos qui se décrivent comme élite sur les médias qui bloquent toute initiative ou élan populaire vers une revolte nécessaire et vitale pour notre pays?
Est-ce qu'il n'y aurait pas dans cette absence de son  influence sur le terrain quelque chose d'autre qu`un mélange de flegme, d'orgueil et de complaisance ?
Est-ce qu'il n'y aurait pas en somme aussi de très mauvaises raisons à cette paralysie d'une grande partie de l'élite politique algérienne devant le fait accompli ? Des raisons qui seraient assez bien résumées par une corruption morale et une incapacité flagrante et une imposture calquée sur le système lui même, je me rappelle que MEHRI a dit un jour:'la médiocrité a ses hommes et nous sommes a l`ère de la médiocrité' et des prétentieux sans envergure.
Nos politiques sont des personnages serviles qui répugnent à quitter leur piédestal partisan au mépris des règles les plus elementaires de déontologie, a l`instar du 5eme mandat de louizette, la bourgeoise paradoxale qui a déserté le parlement depuis des années , étant assurée d`un mandat parlementaire sans fin , tant que la médiocrité gouverne.
Pourquoi quitter le terrain bien balisé des débats médiocres ou chacun a sa place selon son degrés d`allégeance? . Pourquoi s'exposer au grand vent de la concurrence loyale et démocratique quand on est démuni d`arguments?, affronter la loyauté de l`honorable opposition qui ne s`accommode d`aucun compromis polluant les consciences ?quand on peut rester dans un référentiel bien connu ? maintes fois visité depuis vingt ans, un carcan qui nous toléré? Pourquoi s'obliger à rentrer dans cet étrange état de droit, quand on est si bien servi par la dictature sans en porter les habits?
Renoncer au confort qu`offre la proximité du système qui fait de nous un instrument d`intégration et de cooptation des opposants naïfs ou dénués de principes? n`est ce pas toutes ces questions que vous nous poserez messieurs??? en guise de réponse?
Hélas, votre retour parmi les vôtres ou qui le furent, ne peut se faire qu'au prix du renoncement à un certain confort national.
Pour nous, Il ne s'agit pas de dénationaliser la politique, mais d'y intégrer le débat public transparent  et la réflexion  pour sceller ces compromis historiques féconds qui ont permis aux autres nations, de construire des républiques ou le citoyen a appris depuis un moment déjà à se familiariser avec les aléas de la liberté et la démocratie qui devient lorsque`elle est réelle, plus une responsabilité qu`une simple aubaine, mais qu`il accepte tant qu`elle bannit le favoritisme et l`exclusion et garantit l`égalité des chances et la neutralité de la justice, responsabilité car il faut accepter l`autre et ne pas outrepasser les droits des autres.
Le désolant spectacle que nous offre cette opposition incapables de se délester de ses égocentrismes récurrents, pour arriver a se fondre dans une même entité unie, aux objectifs communs,  témoigne avant tout d'un désarroi devant cette chose étrange qu'est l'Union ou règne la collégialite.
constat amer,en fait, fait,il n`y a aucun sens de la communauté d`hommes et de femmes solidaires

En politique, la réflexion et l'action vont ensemble.L`heure des grandes décisions est venue et nul n`a le droit de se dérober, il y a urgence en la demeure.  

Dlalileche conseil national de la LADDH
avatar
lalileche
Admin
Admin

Messages : 204
Date d'inscription : 16/10/2007
Age : 61
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum