algerie-changement-politique
connexion etablie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Mai 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

CE FORUM SE VEUT ETRE UN ESPACE DE LIBERTÉS ET D'ECHANGE D’IDÉES ET TOUT LE MONDE EST BIENVENU POUR DÉBATTRE DE LA POLITIQUE ,DES MOYENS DE CHANGER LES CHOSE DANS NOTRE PAYS,DES DROITS DE L'HOMME , DÉNONCER LES ABUS ET FAIRE DES PROPOSITIONS DE SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE. NOUS DEMANDERONS A NOS MEMBRE D'USER D'UN LANGUAGE RESPECTUEUX ET TOUS LES AVIS SONT ACCEPTES ET ON OPPOSE AUX IDEES ? DES IDEES ET DE CETTE FACON ? LE DIALOGUE SERA CONSTRUCTIF.

DIMENSION SOCIALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Aller en bas

default DIMENSION SOCIALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Message par lalileche le Lun 17 Mar - 20:12

DIMENSION SOCIALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE







Voila ce que la politique de notre pays aurai du faire depuis 50 ans !!!!

Le développement durable replace l’Homme au centre des préoccupations.

La condition première, c’est que la dignité humaine soit respectée.

La famille y participe en tant que premier facteur de cohésion sociale.

La solidarité, autre valeur du développement durable, doits’ exercer en direction des
personnes manquant d’autonomie et des populations âgées.

Enfin, la discrimination entre les hommes et les femmes est la négation même de certaines valeurs du développement durable.

Dans le domaine sanitaire et social, largement décentralisé par ailleurs, des références communes, posant des exigences nationales de qualité, auront du être mises en place depuis malheureusement 20 ans par le Conseil national de l’évaluation sociale et médico-social
si on avait appliqué ces règles notre pays ne serait pas ce qu'il est maintenant

La dignité humaine, condition première du développement durable

La cohésion sociale et la citoyenneté sont les premières conditions d’un développement humain durable.
Elles permettent que l’ensemble des membres de la société contribue, selon ses compétences, à ce développement et à la création de richesses, notamment grâce à une politique facilitant l’accès à l’emploi, le renforcement des compétences et la participation de chacun à la société.

Elles évitent ainsi que des coûts sociaux ne viennent peser à l’excès sur les possibilités de développement à long terme de notre pays

La famille, facteur de cohésion sociale.

Le droit de la famille doit en être le garant, sans négliger les évolutions de celle-ci.
Promouvoir une politique de l’enfance

exemple dans les pays occidentaux:

un meilleur accueil des jeunes enfants est un enjeu fort de développement durable. La politique pour l’enfance doit prendre en compte la liberté des choix
professionnels et du mode de garde des jeunes enfants, sur la base d’un projet éducatif et familial individualisé.

renforcées, grâce à l’introduction de la prestation d’accueil
du jeune enfant (PAJE) dès 2004,
le statut des assistantes maternelles a été rénové pour rendre
cette profession plus attractive et donner plus de sécurité aux
Faciliter l’accès au logement.
.
La protection de l’enfance et le droit à l’éducation

Le développement durable passe par la protection de l’enfance vis-à-vis de toute forme d’agression, de violence, de négligences.

II exige éducation, sensibilisation et renforcement de l’esprit de responsabilité.

A la question, “quelle terre laisserons-nous ànos enfants ?”,

s’ajoute la question symétrique, “quels enfants laisserons-nous à notre terre ?”.

L’action sur les médias (télévision, internet,...) nécessite une prise de conscience a nous tous

a créé un Observatoire national de l’enfance en danger

qui permet d’harmoniser et de fédérer des données éparpillées en provenance des wilaya et de l’éducation nationale ,de la police et de la justice.

l’égalité des chances, visant à renforcer la cohésion sociale, s’appuie sur cinq mesures principales dont

les effets devraient être durables :

La relance de l’éducation prioritaire

L’accueil des élèves et des étudiants handicapés.

Les bourses au mérite, complément pour les élèves méritants
qui sortent du collège.

L’ouverture sociale des filières d’excellence de l’enseignement
supérieur.

L’appel à projets pour promouvoir l’égalité des chances à
l’Université


Question
voici les sept points que je pose aux responsables politique Algeriens ?
1/ Quel serait le rôle des mairies ?
2/ Quels est le rôle l’Université, de la Recherche et du Chercheur Algérien dans le développement socio-économique ? Est-ce qu’on continuer à gérer la recherche administrativement.
3/ Que ce que vous pensez de la régionalisation et non la décentralisation dont en parle depuis 1982 ? Que ce que vous pensez de la création de véritables régions sur la base du territoire et la culture, afin qu’on puisse décentraliser un certain pouvoir financier et exécutif dans le respect de nos traditions et de la souveraineté nationale.
4/ Quels sont les secteurs d’investissement prioritaires dans les 20 années à venir ?
5/ Quel est votre position de la mondialisation ?
6/ Quel avenir en Algérie pour les nouvelles technologies, comme le spatial et les TIC (Technologie de l’Information et de la communication) ?
7/ Quel serait l’avenir des associations à caractère non lucratif, avec la nouvelle loi de 2012 sur les associations en Algérie.

Docteur Ismail GUELLIL
avatar
lalileche
Admin
Admin

Messages : 204
Date d'inscription : 16/10/2007
Age : 61
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum