algerie-changement-politique
connexion etablie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

CE FORUM SE VEUT ETRE UN ESPACE DE LIBERTÉS ET D'ECHANGE D’IDÉES ET TOUT LE MONDE EST BIENVENU POUR DÉBATTRE DE LA POLITIQUE ,DES MOYENS DE CHANGER LES CHOSE DANS NOTRE PAYS,DES DROITS DE L'HOMME , DÉNONCER LES ABUS ET FAIRE DES PROPOSITIONS DE SOLUTIONS DE SORTIE DE CRISE. NOUS DEMANDERONS A NOS MEMBRE D'USER D'UN LANGUAGE RESPECTUEUX ET TOUS LES AVIS SONT ACCEPTES ET ON OPPOSE AUX IDEES ? DES IDEES ET DE CETTE FACON ? LE DIALOGUE SERA CONSTRUCTIF.

la devaluation du dinar et la symbolique du choix de sa date le 1er novembre

Aller en bas

default la devaluation du dinar et la symbolique du choix de sa date le 1er novembre

Message par lalileche le Ven 1 Nov - 21:26

Nous avons remarque que les événement marquants dans l`histoire de l`Algérie, ceux qui sont en défaveur du peuple interviennent toujours a la veilles de dates symboliques comme le 5 juillet ou le premier novembre, la France doit avoir une main , elle n`a pas encore digéré la victoire du peuple algérien sur son armée , ses harkis et autres

La dévaluation du dinar qui est intervenue a la veille du 1er novembre  est l`étincelle que l`on attendait pour allumer le brasier qui calcinera la dictature algérienne et sa façade civile, la mafia militaro-financière.

cette dévaluation du dinar qui va être suivie par d`autres , nous rappelles bizarrement celle opérée par hamrouche qui était de l`ordre de 400 pour cent et achevée par ses successseur jusqu`a concurrence de 900 pour cent, a l`époque notre politique monétaire était soumise au dictat du Fmi car débiteurs de cette institution, assistons nous a un retour au FMI qui ne dit pas son nom?

les experts devraient se pencher sur le sujet et nous éclairer, ils doivent enquêter et faire les recherches qui s`imposent pour savoir si oui ou non l`Algérie dispose des réserves dont les chiffres sont sans cesse colportes par l`opinion autour des deux cents milliards de dollars ou si ce ne sont que les éternelles manipulations propagandistes dirigées vers une population inconsidérée, juste pour assurer une stabilité sur le front social? et les suites devront être communiquées au peuple qui prendra ses responsabilités a travers les institutions de contrôle et de la justice envers les responsables quelles que soient leur fonctions

Ce n`est pas le moment de jouer avec l`avenir de la nation ou d`improviser, ce plongeon dans le tourbillon de la dévaluation risque de voir se répéter le scénario  des années 90 , c`est a dire une dévaluation graduelle pour éviter de choquer  le citoyen déjà mis a rude épreuve dans sa subsistance même.

L`impuissance du système militaro financier a contrôler l`inflation galopante qui a atteint des chiffres que les derniers des pays sous -développés démunis de ressources naturelles nous envierait, une inflation a deux chiffres.
Si le Fmi nous impose aujourdh`ui d`aligner la valeur du dinar sur celle du marche noir  qu`il juge plus crédible, on devrait remplacer les responsables par les vendeur du square port said, pourquoi avoir un gouverneur ,des directeurs de banque et un ministre des finances? que de charges en plus plus l`état pour arriver a conclure que les dealers de port said sont plus compétents?

Cette dévaluation en appellera d`autres, le pouvoir d`achat ira en s`amenuisant(ce qui en reste pour le simple citoyen)et  on va se retrouver avec une explosion de la violence résultats d`un front social déjà en ébullition suite aux graves atteintes aux droits de l`homme, droit au logement décent accès aux soins etc...cette dévaluation aura aux moins le mérite de débloquer la situation, c`est a dire faire sortir le peuple dans la rue pour demander des comptes et le départ des fossoyeurs de la république et des pourris en tous genres

Avec une facture des importation qui s`élèvera dorénavant a 60 milliards au lieu de 50 avant la dévaluation et 12 milliards pour les services, soit un total de 72 milliard de dollars, il ne reste aux improvisateurs que leurs prières pour que le prix du baril reste élevé, ce qui leur permettra de jouir un temps aussi éphémère soit-il des biens qu`ils ont dérobé au peuple algérien et avant qu`il ne leur fasse rendre gorge.

Cette devaluation,aura  des répercussions même sur les produits locaux a ne pas en douter, puisque Les producteurs nationaux  sont tributaires de matières premières importées, et  seront contraints de répercuter la dévaluation du dinar sur le prix des produits, aussi, la hausse touchera tous les produits non subventionnes si le machiavélisme des ripoux ne leur suggère de supprimer les subventions, les conseillers-pyromanes sont aux aguets.

De ces dévaluations va découler une non viabilité des entreprises qui devront surement céder la place aux entreprises françaises ou étrangères en général ,après avoir casse l`outil de production étatique, on s`attaque au prive pour faire de ce peuple un assiste et un éternel khemmas.

ceci n`est pas l`analyse d`un spécialiste en Economie ou finances, mais un politique qui s`inquiète des retombées d`une telle  décisions, retombées dont les contours seront mieux cernes après une analyse des données économiques et financières, tant sur le plan nation qu`international.
une decision irresponsable, émanant d` irresponsables soucieux uniquement de la pérennité d`un système oligarchique militaro -financier qui risque de plonger la nation dans un chaos indescriptible.  

A BON ENTENDEUR!!!     D.lalileche
avatar
lalileche
Admin
Admin

Messages : 205
Date d'inscription : 16/10/2007
Age : 61
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum